Catégorie dans Ergothérapie

Suivi des enfants et adolescents

Si le bilan initial l’indique, les séances d’ergothérapie sont programmées (prévisionnel du nombre de séances en fonction des difficultés rencontrées par l’enfant ou l’adolescent).  

Les troubles les plus fréquemment rencontrés au sein du cabinet sont les troubles du neurodéveloppement : Trouble De l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H), dyslexie, dysorthographie, Troubles des Coordinations (TDC), Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA). D’autres enfants présenteront simplement des difficultés de motricité fine, de dextérité, d’orientation, de gestion de l’espace, de coordination (manque de précision, contrôle et ajustement difficiles), d’écriture. 

Le suivi en ergothérapie consiste à proposer des activités ludiques à l’enfant dans le but de favoriser son indépendance dans les domaines ou activités dans lesquelles il rencontre des difficultés. L’ergothérapeute propose ainsi des activités : 

  • motrices (par des jeux, des activités manuelles)
  • d’analyse visuelle, d’organisation et d’orientation spatiale
  • de construction
  • de graphisme et d’écriture
  • de la vie quotidienne

Le mise en place de l’outil informatique dans le cadre scolaire peut-être préconisé pour des enfants de primaire, collégiens ou lycéens après une analyse fine des répercussions scolaires de ses difficultés.

L‘objectif global est de permettre à l’enfant ou l’adolescent de transférer les acquis réalisés en ergothérapie, aux situations de classe ou de vie quotidienne.

Bilan de l’enfant et de l’adolescent

Tout suivi commence nécessairement par un bilan des compétences de l’enfant dans les domaines suivants : perception visuo spatiale, visuo construction, motricité fine, écriture. Le bilan se déroule alors en plusieurs étapes décrites ci-dessous.

    • L’entretien d’anamnèse : il s’agit d’un entretien en présence de l’enfant, de son/se(s) parent(s) et de l’ergothérapeute, différents points sont alors développés : le développement psychomoteur de l’enfant, son parcours scolaire, familial, ses loisirs, ses points forts/faibles ainsi que ses désirs quant à la suite de sa scolarité.
  • Les tests standardisés : à la suite de l’entretien d’anamnèse, des test standardisés sont présentés à l’enfant/adolescent durant un temps d’environ 1h45/2h. Ces tests standardisés font l’objet d’épreuves ciblées sur : les traitements en perception visuo spatiale, visuo construction, motricité fine, graphisme et écriture. Les résultats de votre enfant sont comparés aux résultats d’enfants de la même tranche d’âge ou bien du même niveau scolaire.
  • La restitution du bilan s’effectue environ 15/20 jours après la passation du bilan au cabinet. Cet entretien permet au thérapeute d’expliquer de façon simple et synthétique les conclusions du bilan aux parents.
  • Le suivi : tout bilan ne donne pas forcément lieu à un suivi en rééducation, cela dépendant des résultats de l’enfant aux tests standardisés ainsi que des répercussions scolaires, familiales et sociales induites par ses difficultés ou ses troubles.  Selon les besoins de l’enfant, les séances se déroulent au cabinet ou bien sur le lieu de vie (domicile ou école).

Une prescription médicale est nécessaire pour tout bilan ; votre médecin généraliste ou pédiatre peut la rédiger, le compte rendu écrit lui sera ainsi adressé.

Les aides financières

Votre mutuelle : certaines mutuelles prennent en charge quelques séances d’ergothérapie par an, rapprochez-vous de la votre.

Votre comité d’entreprise : demandez directement à votre comité d’entreprise s’il peut vous proposer une aide financière.

Les prestations extra légales de la Sécurité Sociale : elles sont à demander directement à la CPAM à laquelle vous êtes rattaché ; elles sont attribuées sur conditions de ressources du foyer.

La Maison Départementale Métropolitaine des Personnes Handicapées (MDMPH) peut attribuer une allocation (AEEH) qui est une prestation financière destinée à compenser les soins engagés par les parents. L’attribution de l’AEEH est fonction du taux de handicap de l’enfant (notifié par la MDMPH). Dans chaque arrondissement de Lyon, des Maisons du Rhône (MDR), vous accueillent afin de vous apporter une aide dans l’élaboration de votre dossier.

Ressources

Les ressources présentées ci-dessous sont issues des propres lectures d’Anne-Lise mais également du retour d’expérience des enfants, adolescents (et de leurs parents) suivis au sein du cabinet.

Les éditions des Terres Rouges, proposent des ouvrages élaborés à partir de la méthode FaciliDys ; cette méthode vise à faciliter la lecture de personnes présentant une dyslexie, dysorthographie, dysphasie, autisme, etc ; elle a été élaborée par Catherine Renard (docteur en psychologie et spécialisée dans les troubles spécifiques des apprentissages scolaires). Cette méthode a été crée pour faciliter la lecture aux enfants, adultes et personnes âgées. L’accès au sens des textes lus est potentialisé , la compréhension et la mémorisation se voient ainsi améliorées.


https://www.terresrouges.eu/

Seniors

La rééducation du membre supérieur : les suivis sont axés sur l’amélioration des amplitudes articulaires des membres supérieurs, de la motricité fine, de la dextérité manuelle/digitale, tout ceci permettant une amélioration de l’indépendance de la personne dans les activités de sa vie au quotidien (sociale, familiale). 

Stimulation cognitive : pour des personnes âgées souffrant de pathologies neurodégénératives , des suivis individuels ou bien en groupe (en maison de retraite, en résidence seniors) peuvent être envisagés. 

Aménagements du lieu de vie : selon les besoins et la demande de la personne, une intervention sur le lieu de vie (appartement, maison, chambre dans une maison de retraite, résidence seniors, etc) est envisageable. Des conseils seront apportés en ce qui concerne l’organisation des lieux, des meubles, et des conseils en aides techniques pourront être proposés si besoin. 

Adultes

Le bilan consiste à évaluer les déficiences motrices et sensitives, conséquences de pathologies neurologiques, neurodégénératives, traumatiques, etc.

Les suivis sont axés sur l’amélioration des amplitudes articulaires des membres supérieurs, de la motricité fine, de la dextérité manuelle/digitale, tout ceci permettant une amélioration de l’indépendance de la personne dans les activités de sa vie au quotidien (sociale, familiale, professionnelle). 

Aménagements du lieu de vie, du poste de travail : selon la demande et les résultats obtenus au bilan initial, une visite sur le lieu de vie et/ou de travail de la personne peut être envisagée afin de préconiser des conseils, des aménagements pour favoriser l’indépendance de la personne.